John Cena

 

John Cena

 

The Champ

John Felix Anthony Cena (né le 23 avril 1977 à West Newbury), plus simplement connu en tant que John Cena, est un catcheur, rappeur et acteur américain actuellement employé par la fédération World Wrestling Entertainment dans la division Raw où il est l'actuel Champion de la WWE.

Il a remporté onze titres mondiaux au cours de sa carrière: neuf fois le Championnat de la WWE et deux fois le Championnat du Monde poids lourds de la WWE. Il a aussi remporté 1 fois le Championnat poids-lourds de la OVW, ancien club-école de la WWE.

A la WWE, John Cena est aussi un triple Champion des Etats-Unis et un quadruple Champion par équipe (deux fois Champion du Monde par équipe et deux fois Champion de la WWE par équipe), et est également le vainqueur du Royal Rumble 2008 et devient le deuxième homme à remporter ce match en entrant à la trentième position.

   

Biographie

John Cena est né le 23 avril 1977 à West Newbury, Massachusetts aux États-Unis. Il est le frère ainé de 5 enfants.

Avant d'entrer à l'Université, il fréquente la Cushing Academy. Après avoir postulé pour soixante universités (dont 58 l'ont accepté), il fréquente Springfield College, dans le Massachusetts, dans lequel il fait partie de l'équipe de football américain avec le numéro 54, nombre qu'il arbore sur ses T-shirts à la WWE. Il obtient ensuite un diplôme de Physiologie de l'exercice et pense entamer une carrière dans le bodybuilding.

  

 

Carrière dans le catch

  

Entraînement au catch

Cena commence à s'entrainer dans la filiale de la Ultimate Pro Wrestling, la « Ultimate University » basée en Californie. À la UPW, Cena rejoint le UPW Heavyweight Championship pour environ un mois en avril 2000. En 2001, la World Wrestling Federation (WWF) l'engage, le plaçant sous contrat de développement en l'assignant à la Ohio Valley Wrestling (OVW), où il poursuit son entraînement. Pendant son passage, il catche sous le pseudonyme de The Prototype ou Mr. P, et gagne le OVW Heavyweight Championship pendant trois mois et le OVW Southern Tag Team Championship (avec Rico Constantino) deux mois durant.

Le 19 janvier 2002, Randy Orton et John Cena ont eu leurs toutes premières rivalités à la Ohio Valley Wrestling.

  

World Wrestling Entertainment (2002-...)

  

 

Débuts (2002-2003)

Le premier match télévisé de Cena à la WWE l'oppose à Kurt Angle, match qu'il perd. Après cette défaite, Cena devient un face et a plusieurs combats avec Chris Jericho.

En octobre, Cena et Billy Kidman combattent ensemble dans un tournoi par équipe lors des premiers WWE Tag Team Championships de la division SmackDown!, mais ils perdent dès le premier tour. La semaine suivante, Cena effecte un heel turn en attaquant Kidman, le blâmant pour la défaite.

Peu de temps après l'attaque sur Kidman, dans un épisode de SmackDown! axé sur Halloween, Cena est habillé comme Vanilla Ice et interprète un rap pour Stephanie McMahon pendant un segment en coulisse. La semaine suivante, Cena reçoit une nouvelle gimmick : un rappeur qui fait ses promos en rimes.

Alors que la personnalité grandit, il adopte une variante du logo WWF des années 80 — le « F » en moins - pour l'utiliser comme sa signature, au côté du slogan « Word Life ». De plus, il est rejoint par un enforcer, Bull Buchanan, rebaptisé pour l'occasion « B-2 ». Buchanan est plus tard remplacé par Rodney Mack sous le pseudonyme de « Red Dogg », jusqu'à ce qu'il rejoigne la division RAW en février.

Pour la première partie de 2003, Cena jette son dévolu sur le WWE Championship et son détenteur, Brock Lesnar, faisant des battles de rap où il défie le champion à un match. Pendant cette période, Cena emploie une nouvelle prise de finition : le FU, un Fireman's carry powerslam, nommé pour se moquer du F5 de Lesnar. Il a un match contre Lesnar à Backlash en avril après avoir remporté un tournoi pour déterminer le prétendant numéro un mais il ne récupère pas le titre. Il finit l'année en engageant des feuds avec Brian "Spanky" Kendrick et Kurt Angle.

  

 

Champion de la WWE et des États-Unis (2004-2005)

  

Début 2004, Cena participe au Royal Rumble match au pay-per-view du même nom, restant parmi les six derniers participants avant de se faire éliminer par le Big Show. Cette élimination au Royal Rumble amène les deux à une rivalité, durant laquelle Cena remporte le United States Championship du Big Show à WrestleMania XX en mars. Pendant son règne, il entre en divergence avec le General Manager de SmackDown! Kurt Angle au sujet de René Duprée et Torrie Wilson. Le règne prend fin quatre mois plus tard le 8 juillet, quand il se fait « retirer » le titre par Angle après qu'il l'a (kayfabe - accidentellement) mis à terre, par conséquent « attaquant un officiel ».

Il récupère le titre en battant Booker T dans un best of five qui culminait au PPV d'octobre No Mercy. Seulement pour le perdre contre le débutant Carlito Caribbean Cool la semaine suivante. Après la défaite contre Carlito, les deux commencent une feud, pendant laquelle Cena est (kayfabe) poignardé dans le rein dans une boîte de nuit de Boston par le garde du corps de Carlito, Jesús. Cette fausse blessure est utilisée pour permettre à Cena de se retirer et de tourner son film The Marine. Dès son retour en novembre, il récupère le titre US de Carlito, voulant à ce moment « customiser » la ceinture avec une sorte de roue dessus. Lors de Survivor Series 2004 il fait équipe avec Eddie Guerrero, Big Show et Rob Van Dam (Team Guerrero), et ils battent la Team Angle (Kurt Angle, Mark Jindrak, Carlito et Luther Reigns. Après avoir battu Carlito et son garde du corps Jesus à Armaggedon 2004, il commence une rivalité avec Mark Jindrak, qu'il bat à trois reprises.

Cena participe au Royal Rumble en janvier 2005, cette fois terminant dans les deux derniers. Lui et le catcheur de la division RAW Batista passent par-dessus la troisième corde au même moment, mettant fin au match. Cependant, Vince McMahon apparait et fait recommencer le match à la « mort subite », Batista l'emportant finalement. Le mois suivant, Cena bat Kurt Angle pour décrocher une place dans le main event de la division SmackDown! à WrestleMania 21, débutant une feud avec le WWE Champion John "Bradshaw" (JBL) Layfield et son Cabinet. Dans les prémices de la rivalité, Cena perd son titre US contre le membre du Cabinet Orlando Jordan qui finit par « exploser » sa ceinture tournante avec JBL et retourner à la ceinture classique. Quand Cena et JBL se rencontrent à WrestleMania, le titre change de mains, Cena décrochant son premier titre majeur à la fédération. Dans le cadre de la storyline, il a désormais un titre de la WWE customisé comme pour la ceinture US, alors que JBL garda la ceinture originale et affirme rester le Champion de la WWE, jusqu'à ce que Cena récupère la ceinture originale dans un sanglant "I Quit" match à Judgment Day.

  

  

 

Début à Raw (2005)

 

La période de Cena à SmackDown! prend fin le 6 juin 2005 à WWE RAW, quand il devient le premier catcheur sélectionné par le General Manager de la division RAW Eric Bischoff, dans l'annuel draft lottery. Lors de son arrivée à RAW, Cena entre peu à peu en rivalité avec Bischoff quand il refuse de participer à sa « croisade » contre les envahisseurs de la Extreme Championship Wrestling à leur show de réunion. Bischoff voulant rendre difficile le passage de Cena à RAW, il sélectionne Jericho pour s'emparer du titre de Cena. Pendant leur feud, même si Cena est le face et Jericho le heel, une partie importante de la foule choisit de huer Cena pendant leurs matches. De plus en plus de fans poursuivent ce chemin lors de la rivalité suivante de Cena avec Kurt Angle, qui est devenu le nouveau challenger numéro un de Bischoff après que Cena bat Jericho dans un You're Fired match le 22 août à RAW, l'envoyant en dehors du show. Cena conserve son titre à travers sa feud avec Angle, perdant contre lui par disqualification à Unforgiven en septembre et le battant aux Survivor Series en novembre. La feud avec Angle voit aussi Cena ajouter une nouvelle prise de finition à son répertoire – le STFU – quand il était placé dans un (Triple Threat) match de soumission le 28 novembre à RAW.

  

  

Divers combats et blessures (2006-2007)

  

Cena conserve le WWE Championship au premier pay-per-view de 2006, New Year's Revolution, mais pas dans l'Elimination Chamber match qui est l'événement où il doit défendre son titre. En effet, juste après sa victoire dans l'Elimination Chamber, Edge décide d'encaisser son Money in the Bank qui lui garantit un match de championnat, et ainsi après deux rapides spears il bat Cena pour le titre. Le règne de Cena de 280 jours prend fin, battant le record de l'ancien champion JBL. Juste trois semaines plus tard, Cena récupére le titre au Royal Rumble. Cena obtient donc pour la deuxième fois le WWE Championship. Au match retour contre Edge, il conserve son titre. Lors de Wrestlemania 22, Cena bat Triple H pour conserver son titre. Ce dernier avait remporter un Road to Wrestlemania Tournament pour devenir challenger numéro 1 au titre. La réaction négative s'intensifie quand il affronte Rob Van Dam à ECW One Night Stand en juin 2006. Il perd le WWE Championship pour la seconde fois en 2006 à One Night Stand, battu par Van Dam après une intervention d'Edge. En juillet, après qu'Edge remporte le titre de Van Dam dans un Triple Threat match qui implique aussi Cena, la feud du début d'année entre les deux est relancée. Après qu'Edge conserve le titre de manière douteuse — se faisant disqualifier (le titre ne pouvant changer de mains), et utilisant un poing américain - introduit sa propre version de la ceinture customisée de Cena, celle-ci avec un logo placé à la place de la roue. Cena récupère finalement le titre dans un Tables, Ladders, and Chairs match au pay-per-view Unforgiven 2006 en septembre, dans un match qui stipule que si Cena perd il doit quitter RAW pour aller à SmackDown!. Il ramène la précédente version de la ceinture le lendemain à RAW. Cena est ensuite impliqué dans une storyline inter-division pour déterminer le « Champion des Champions » - le champion le plus dominant des trois divisions de la WWE. Cena, King Booker (World Heavyweight Champion de WWE Friday Night SmackDown!), et Big Show (Champion du Monde de la ECW) s'engagent dans une mini-feud menant à un Triple Threat match à Cyber Sunday en novembre, les fans votant pour le titre qui doit être défendu. Au même moment, Cena est impliqué dans une storyline avec le non-catcheur Kevin Federline quand celui-ci commence à apparaître à RAW avec Johnny Nitro et Melina. Après avoir été dans une altercation physique avec Federline à RAW, Federline apparait à Cyber Sunday pour frapper Cena avec le World Heavyweight Championship pendant le Triple Threat match, aidant King Booker à conserver son titre. L'année 2006 prend fin alors que Cena débute une feud avec l'invaincu Umaga pour le titre de la WWE. Dans le premier RAW de la nouvelle année, Cena est battu par Federline (avec l'aide d'Umaga), bien que plus tard dans la soirée il puisse se venger en portant son F-U (Attitude Adjustment actuellement) sur Federline.

Le premier janvier 2007 Cena bat Umaga à New Year's Revolution. Le lendemain du Royal Rumble, la surprenante équipe de Cena et Shawn Michaels bat le Rated-RKO (Edge et Randy Orton) pour le World Tag Team Championship, faisant de Cena un double champion. Le 2 avril à RAW, après avoir perdu un match pour le WWE Championship contre Cena à WrestleMania 23, Michaels se retourne contre Cena, coûtant à l'équipe le titre dans la seconde bataille royale à 10 équipes en envoyant Cena par-dessus la troisième corde et éliminant ainsi l'équipe, alors que The Hardys (Matt Hardy et Jeff Hardy) récupérent les ceintures. Pour le reste du mois Cena rivalise avec Michaels, Orton, et Edge mais il réussit à conserver son titre dans un fatal 4-way match à Backlash 2007. Le 2 juillet 2007 à Raw, Bobby Lashley défait Shelton Benjamin dans un Beat the clock match pour devenir l'aspirant n°1 pour le WWE Championship. Après son match, William Regal convoque sur le ring John Cena et Bobby Lashley pour la signature du contrat pour leur match à The Great American Bash 2007, match qu'il remporte. Plus tard cet été, avant SummerSlam, Randy Orton est nommé aspirant numéro un au WWE championship, commençant une feud entre les deux. Dans les semaines précédant le pay-per-view, Orton inflige à Cena nombre d'attaques par-derrière, lui portant trois RKO, et donnant un coup de pied à la tête du père de Cena. Lors du match à Summerslam Cena conserve le titre, l'emportant par tombé. Un match revanche entre les deux se déroule à Unforgiven 2007, Orton l'emportant par disqualification car Cena ignore les instructions de l'arbitre et continue de frapper Orton dans le coin du ring. Le premier octobre 2007 à RAW, Cena souffre d'un muscle pectoral déchiré pendant un match face à Mr. Kennedy alors qu'il exécute un hip toss. Bien qu'il finisse le match et encaiss les attaques de Randy Orton, il est opéré le lendemain, son muscle pectoral est complètement déchiré de l'os, blessure nécessitant entre 6 mois et 1 an d'absence. Résultat il se fait retirer le titre, comme l'annonce Vince McMahon la nuit suivante à la ECW, mettant fin à ce qui fut le règne de champion WWE le plus long en 19 ans. Son opération a été réalisée par le chirurgien James Andrews à l'hôpital St. Vincent à Birmingham en Alabama.

Autour de Survivor Series 2007 John Cena accorde une interview à CNN. La journaliste lui demande s'il a déjà pris des stéroïdes. John Cena répond : Absolument pas. Mais ceci est coupé au montage à la diffusion et la réponse est autre chose : Vous ne prouverez jamais que j'en ai pris. M. McMahon prend alors la défense de John Cena et attaque CNN. Quelques jours plus tard, CNN rediffuse l'interview mais en intégralité. Au RAW Tribute of the Troops en Irak diffusé le 24 décembre, M. McMahon vient déranger le show mais il est interrompu par le Père Noël. Après une longue discussion du Père Noël, M. McMahon lui reprend le micro et lui enlève le chapeau et la barbe et voit que c'est en fait John Cena. Il arrive même à lui faire un Attitude Adjustment (anciennement FU) avec sa blessure. Il salue les militaires et leur distribue des CD avec Layla, Kelly Kelly, Mickie James et Maria puis il repart pour terminer sa convalescence.

 

 

Retour à la fédération (2008-2010)

 

Lors du Royal Rumble 2008, John Cena fait son grand retour surprise en entrant en trentième et dernière position. Il remporte le Royal Rumble en éliminant Triple H avec le F-U. Etant le vainqueur, il obtient un match à WrestleMania XXIV pour le WWE Championship détenu par Randy Orton, il demande son match juste le soir suivant à RAW, Randy Orton décide d'accepter, mais seulement à No Way Out 2008. John Cena bat le champion de la WWE par disqualification lors du No Way Out 2008. Malgré la victoire, Cena n'obtient pas le titre en raison de la disqualification de Randy Orton.

Il se venge en battant Randy Orton le 18 février dans un match où l'enjeu est un match de championnat à WrestleMania XXIV ; match arbitré par l'autre prétendant au titre, Triple H. À WrestleMania XXIV, c'est un Triple Threat match entre John Cena, Randy Orton et Triple H pour le titre mais il ne parvient pas à remporter la ceinture, ce qui est sa premier défaite à WrestleMania. Le 7 avril à RAW, il obtient une place pour le WWE Championship à Backlash 2008 dans le Fatal Four Way contre Randy Orton, Triple H et John Layfield, suite à sa victoire dans un Handicap match contre Triple H et JBL. A Backlash, il perd le Fatal Four Way Elimination Match au profit de Triple H.

Dès son retour à RAW, il protège Mickie James du GM Regal qui veut la faire partir et demande au GM de lui donner un nouveau match revanche contre Randy Orton. Celui-ci accepte et promet que JBL n'interviendra pas. Promesse non tenue puisqu'il change la stipulation en plein match qui devient un Special Referee avec JBL comme arbitre qui fait gagner Randy Orton. John Cena commence alors une feud contre JBL qu'il bat à Judgment Day 2008 et à One Night Stand 2008 dans un First Blood match pour enfin finir leur rivalité. Pour faire saigner JBL il a profité d'une esquive pour prendre la chaîne et lui faire un STFU avec celle-ci pour que JBL saigne de la bouche. John Cena devient le rival principal de Triple H en battant Jeff Hardy pour être challenger numéro 1 pour le titre de la WWE, le 2 juin à Monday Night RAW. Lors de Night Of Champions, John Cena perd son match pour le WWE Championship contre Triple H alors qu'il voulait lui porter son F-U mais Triple H le contre et lui porte un Pedigree. Le 30 juin, il se fait exclure de l'arène par la sécurité de JBL, il reviendra avec les Cryme Tyme (JTG et Shad) pendant le match de JBL contre CM Punk pour s'occuper de la sécurité de JBL. Mais Cena perd à The Great American Bash 2008 contre JBL dans un New York City Parking Lot Brawl.

 

Lors du Monday Night RAW du 4 août, Batista et John Cena gagnent leur match par équipe pour devenir les nouveaux World Tag Team Champion en battant Ted DiBiase, Jr. et Cody Rhodes. Ils perdent la ceinture dans un match revanche, le 11 août à RAW laissant éclater sa rivalité avec Batista. Lors du SummerSlam 2008, John Cena perd son match contre Batista et attrape une hernie discale au cou. Malgré cela, le lendemain à RAW, il bat Cody Rhodes et Ted DiBiase dans un match handicap ; il est ensuite qualifié pour le Scramble match à Unforgiven 2008 face à CM Punk, Batista, Kane et JBL. Il est ensuite jugé incapable de remonter sur le ring et il est remplacé par Rey Mysterio. Son retour est annoncé officiellement pour les Survivor Series 2008 du 23 novembre.

Lors de son retour à Survivor Series 2008 John Cena bat Chris Jericho à la suite d'un F-U et remporte pour la première fois le World Heavyweight Championship. Lors du RAW suivant, il bat Kane mais se fait attaquer par Jericho, Cody Rhodes, Randy Orton et Manu après le match. La semaine d'après, il affronte Edge à l'occasion des Slammy Awards, mais, à cause de l'intervention de Jericho, le match se termine en no-contest. Lors d'Armageddon 2008, il conserve son titre face à Jericho. Le lendemain, Batista et lui battent Cody Rhodes, Randy Orton et Manu par disqualification avec le coup de pied de Randy Orton porté sur Batista. Durant Tribute to the Troops 2008, lui, Rey Mysterio et Batista battent Randy Orton, Chris Jericho et Big Show dans un Six Men Tag Team match.

 

Au Royal Rumble 2009, John Cena bat John Bradshaw Layfield et conserve le World Heavyweight Championship. Durant le match, Shawn Michaels lui inflige à lui et à JBL un Sweet Chin Music pendant que l'arbitre était K.O. John Cena gagne le match avec un Attitude Adjustment. Lors du Raw du 26 janvier 2009, il bat Shawn Michaels et empêche JBL de participer à l'Elimination Chamber Match à No Way Out 2009 pour le World Heavyweight Championship. À No Way Out 2009, il perd le titre au profit d'Edge, qui ne devait pas à la base participer à ce match. A WrestleMania XXV, il bat Edge et Big Show dans un Triple Threat match afin de remporter le World Heavyweight Championship pour la seconde fois de sa carrière. Lors de Backlash 2009, il perd le World Heavyweight Championship au profit de Edge dans un Last Man Standing match suite à une intervention du Big Show qui est venu lui infliger un Chokeslam dans un projecteur. Lors du RAW du 27 avril, il fait irruption sur la rampe, bien mal en point, pendant le n°1 contender match pour le WWE Championship entre The Big Show et Batista et distrait le Big Show ce qui lui fait perdre le match par décompte à l'exterieur. Lors de Judgment Day 2009, il affronte le Big Show et gagne grâce à son Attitude Adjustment. Lors de Extreme Rules 2009, il bat le Big Show dans un Submission match grâce à son STF.

Lors du RAW du 15 juin, il affronte Big Show, Triple H et Randy Orton dans un Fatal-Four-Way match pour le WWE Championship mais perd au profit de Randy Orton qui fait le tombé sur le Big Show. Lors de The Bash 2009, il affronte The Miz et gagne le match. Lors du Raw du 29 juin, il participe à un tournoi lancé par Dave Batista pour tenter de conquérir le titre de Randy Orton. Il gagne son premier match contre The Miz. Il affronte la semaine suivante The Game Triple H pour savoir qui de Cena ou de HHH affrontera Orton à Night of Champions 2009. Lors de cet évènement, il affronte Randy Orton et Triple H mais perd suite à une intervention de la Legacy. Lors du Raw du 27 juillet, il bat The Miz dans un Beat the Clock Challenge et devient challenger pour le titre lors de SummerSlam 2009 mais Randy Orton conserve le titre grâce à l'aide de Brett DiBiase, frère de Ted Dibiase partenaire d'Orton dans la Legacy. A Breaking Point il remporte son quatrième WWE Championship en forçant son adversaire Randy Orton à abandonner dans un I Quit Match. Après, à Hell in a cell, il perd le titre contre Randy Orton dans un Hell in a Cell match. John Cena aura sa dernière chance pour récupèrer le titre de la WWE à Bragging Rights dans un Iron man match d'une heure. S'il perd ce match il devra quitter RAW définitivement et si c'est Randy Orton qui perd il ne pourra plus avoir de revanche. Lors de Bragging Rights, John Cena remporte un Everything Goes 1 Hour Iron Man Match dantesque contre Randy Orton, remportant ainsi le titre de WWE Championship pour la cinquième fois de sa carrière. John Cena remporte ce match avec 6 décisions pour lui (la dernière à 4 secondes avant la fin) contre 5 pour Randy Orton. Aux Survivor Series, il conserve son titre contre Triple H et Shawn Michaels dans un Triple Threat Match, qui se conclut sur un Sweet Chin Music de Shawn Michaels à Triple H et un Attitude Adjustement sur Michaels. Le 13 décembre 2009, lors du PPV TLC : Tables, Ladders & Chairs, John Cena perd le WWE Championship dans un Tables Match face à la sensation de cette fin d'année, Sheamus. Il devient la superstar de l'année 2009 en battant Randy Orton. Le 28 décembre il gagne contre Sheamus par disqualification dans un match pour le WWE Championship après que Sheamus s'accroche à l'arbitre. Il ne remporte donc pas le titre.

 

 

Le 31 janvier 2010, il ne remporte pas le Royal Rumble, se faisant éliminer par Edge, de retour de blessure, mais il est celui qui est resté le plus longtemps sur le ring, durant 22 minutes et 10 secondes. À Elimination Chamber 2010, il gagne le WWE Championship en remportant le Elimination Chamber Match de Raw en faisant abandonner Triple H avec son STF, mais Vince McMahon annonce qu'il doit immédiatement défendre son titre contre Batista qui le bat par un spear et un Batista Bomb. Après de nombreuses provocations et d'acharnements de la part de Batista, John Cena parvient à récupérer le titre à Wrestlemania XXVI en le poussant à l'abandon avec un STF. Lors d'un Raw où David Otunga, alors rookie de WWE NXT est le Guest Host spécial, John Cena concourt deux fois pour les ceintures unifiées, détenues par ShowMiz (The Miz et Big Show), avec Batista, puis avec Otunga lui-même. Il perd les deux fois, ses coéquipiers refusant le changement. On apprend ce soir-là que lors de Extreme Rules, John Cena défendra son titre de champion WWE dans un Last Man Standing match face à "The Animal" Batista. Il conserve son titre en vainquant Batista après lui avoir attaché les pieds avec du scotch autour du pilier du ring. Lors de WWE Draft 2010, John Cena décide de stipuler un Triple Threat Match entre Batista, Sheamus et Randy Orton pour désigner l'aspirant à son titre, match remporté par Batista après intervention de Edge. A Raw le 10 mai, il décide de combattre Batista à Over the Limit dans un I Quit Match et annonce que s'il perd le match, il renoncera à son droit de match revanche. Lors du pay-per-view, il gagne son match en portant son Attitude Adujstment du toit d'une voiture. Juste un peu avant de quitter l'arène, il se fait agresser par Sheamus qui lui assène un Bicycle kick.

 

Rivalité avec Nexus (2010-2011)

Lors du RAW du 7 juin, Cena est attaqué par tout le roster de la saison 1 de NXT, qui se fera appeler plus tard Nexus. Lors du pay-per-view WWE Fatal 4-Way et de son match contre Randy Orton, Edge et Sheamus, il perd son titre au profit de ce dernier suite à une nouvelle attaque la Nexus.

La rivalité entre la Nexus et Cena continue, malgré les interventions du General Manager anonyme et des autres Superstars de RAW, dont Sheamus lui-même. Il affronte Sheamus à WWE Money in the Bank dans un Steel Cage Match pour le WWE Championship, match qu'il perd suite encore à l'intervention de The Nexus. Afin de les contrer, il forme une équipe appelée Justice League, comptant R-Truth, John Morrison, Edge, Chris Jericho, The Great Khali et Bret Hart. Il découvrira malheureusement que ses alliés ont un point faible : leur ego. En effet Chris Jericho pense qu'il devrait être le leader de l'équipe, Edge pense que The Great Khali est trop lent et ce dernier n'apprécie guère les remarques d'Edge ; quant à John Morrison et R-Truth ils se disputent car Morrison reproche à R-Truth sa défaite lors de son match précédent. Cependant, seul The Great Khali quitte définitivement l'équipe, sur blessure. Lors de SummerSlam 2010 son équipe bat The Nexus. Le lendemain à Raw il bat Darren Young qui est donc exclu de Nexus. Lors du Raw du 23 août, il perd par disqualification face au Miz, mais le General Manager l'autorise à participer au Six Pack Challenge du WWE Championship à "Night of Champions 2010". A Night of Champions 2010 il ne gagne pas le match car c'est Randy Orton qui l'emporte. Lors de RAW du 20 septembre Cena affronte The Nexus dans un Gauntlet Match, et remporte tous ces match. A la fin du match Wade Barrett propose un match à Cena pour Hell in a Cell avec pour stipulation que si Barrett perd The Nexus sera dissout et si Cena perd il doit rejoindre The Nexus. Le GM annonce la semaine suivante que si The Nexus intervient pendant le match, Cena serait déclaré vainqueur et The Nexus dissout. Lors de Hell in a Cell, il perd face à Wade Barrett à cause de deux inconnus (il est révélé le lendemain qu'il s'agissait de Husky Harris et Michael McGillicuty), il rejoint donc The Nexus. Contraint par le general manager de tenir sa parole, Cena suit les ordres de Barrett, le laissant devenir prétendant n°1 au titre de la WWE en le protégeant lors d'une Battle Royal puis en se disqualifiant à la fin du match. Lors des Bragging Rights, il est décidé qu'il accompagne Barrett suite à la defaite de Cena le 11 octobre dans un match contre The Miz pour la place de capitaine de l'équipe Raw. Le general manager de RAW annonce la semaine suivante que John Cena fera équipe avec Randy Orton contre Husky Harris et McGuillicuty, qui en cas de victoire, intègreraient The Nexus, match remporté par Cena et Orton.

Lors des Bragging Rights, il gagne dans un match imprévu la ceinture de WWE Tag Team Championship avec David Otunga face à Cody Rhodes et Drew McIntyre, puis fait gagner Wade Barrett (par disqualification) en lui portant un Attitude Adjustement dans son match contre Randy Orton, permettant à ce dernier de conserver son titre. Le lendemain il doit défendre son titre par équipe contre Heath Slater et Justin Gabriel, match qu'ils perdent sur ordre de Wade Barrett, ensuite ce dernier annonce que Cena affrontera Randy Orton dans un combat dont le vainqueur pourra choisir l'arbitre spécial lors du match pour le WWE Championship lors des Survivor Series 2010. Il remporte ce match par disqualification après avoir été attaqué par Barrett. Ce dernier annonce alors à Cena qu'il sera l'arbitre spécial et que si Barrett remporte le titre, Cena sera libéré de The Nexus, sinon il sera licencié de la WWE.

Lors des Survivor Series, Barrett perd contre Orton. Du fait de cette défaite, Cena est renvoyé de la fédération (scénaristiquement uniquement, car il reste employé par la WWE). La rivalité ne s'arrête pas pour autant, Cena apparaissant dans le public et intervenant lors des matchs de The Nexus. Il est réengagé par Wade Barrett lors des Slammy Awards, sous condition que Cena affronte Barrett à TLC 2010 dans un Chairs match, match qu'il remporte. Le lendemain à RAW, il bat Dolph Ziggler, après le match, CM Punk vient le frapper avec une chaise. La nuit suivante à SmackDown "in USA", il bat Dolph Ziggler et Vickie Guerrero dans un Tag on 1 Handicap match par abandon de Ziggler sur un STF. Il tente ensuite de porter un Attitude Adjustement à Vickie Guerrero mais CM Punk revient le frapper à coup de chaise. Le 27 décembre à Raw, il devait affronter CM Punk mais la Nexus a fait son retour en lui demandant une trêve, Cena refuse et Nexus le passe à tabac, CM Punk arrive alors et mets un brassard de Nexus signifiant qu'il est le nouveau leader. Le 28 décembre, lors d'un gala de la WWE à Wilkes-Barre, il se blesse pendant son match en cage contre Wade Barrett. Après le match, Cena s'est adressé à la foule, s'excusant de ne pas avoir pu livrer une performance aussi bonne que prévue, et laissant sous-entendre qu'il pourrait s'absenter du ring un certain temps. Des officiels ont dû par la suite l'aider pour rentrer en backstage. On lui diagnostique un Hip pointer qui l'éloigne du ring. Cena fait son retour lors du RAW du 17 janvier 2011. Il explique qu'il veut se venger de la Nexus et veut remporter le Royal Rumble 2011. CM Punk arrive accompagné de la Nexus et le défie dans un match un contre un où aucun membre de la Nexus ne devra intervenir sous peine d'être banni du Royal Rumble. Cena remporte le match par disqualification car il se fait attaquer par Mason Ryan, nouveau membre de la Nexus.

Rivalités pour le WWE Championship (2011-...)

Lors du Royal Rumble 2011, John Cena se fait éliminer par The Miz alors que ce dernier ne participait pas au Royal Rumble Match. Le Raw suivant, il perd un Raw Rumble Match à 7, remporté par Jerry Lawler, pour devenir challenger n°1 au WWE Championship. Lors de Elimination Chamber (2011), il remporte l'Elimination Chamber pour la deuxième année consécutive, battant King Sheamus, John Morrison, Randy Orton, CM Punk et R-Truth. Il affrontera The Miz pour le titre de la WWE à WrestleMania XXVII. Le 21 février à Raw, lui et The Miz remportent le WWE Tag Team Championship contre Justin Gabriel et Heath Slater, mais les reperdent juste après dans un match revanche imposé par le GM anonyme, après la trahison du Miz. En plus de sa rivalité avec The Miz, Cena en débute une avec The Rock, qui a fait son retour le 14 février à Raw pour annoncer qu'il sera le Guest Host de Wrestlemania XXVII. Celui-ci a informé l'univers de la WWE que Cena avait eu des propos déplacés à son sujet, remettant même en question l'amour qu'il porte à la WWE. Cena lui répondra en rappant la semaine suivante, de même que Rock en le parodiant la semaine d'après. Il se retrouvera enfin face à Rock lors du dernier Raw avant Wrestlemania. Après un People's Elbow du Rock sur The Miz qui les avait rejoints, Cena porte son Attitude Adjustment sur The Rock. Lors de Wrestlemania XXVII, il perd face au Miz suite à une intervention de Rock après que le match ait était transformé en No Disqualification suite au Double Count Out du précédent. Le lendemain à Raw, il propose au Rock qu'ils aient un match et celui-ci réplique en voulant que ce match soit à WrestleMania XXVIII, proposition que John Cena accepte. Lors du Raw du 11 avril, il participe au Gauntlet Match pour devenir challenger n°1 au WWE Championship. Il arrive en dernière position et affronte R-Truth mais le match se termine en No-Contest suite à l'intervention de Miz et d'Alex Riley. Le GM Anonyme décide alors qu'il y aura un Triple Threat Match à Extreme Rules 2011 entre R-Truth, The Miz et lui pour le titre. Lors du Raw du 18 avril, il apprend qu'il affrontera The Miz et John Morrison (qui a battu R-Truth dans un match pour sa place) dans un Triple Threat Steel Cage Match à Extreme Rules.

Lors du draft annuel, Big Show et Kofi Kingston remportent une Battle Royal entre SmackDown et Raw. John Cena fut choisi pour rejoindre SmackDown. Mais dans la même soirée, il se revient à Raw suite à la victoire de The Miz, Alberto Del Rio et CM Punk sur Christian, Mark Henry et lui, car Henry les a trahis.

À Extreme Rules 2011, il bat The Miz et John Morrison pour remporter le Championnat de la WWE, le huitième de sa carrière. Le lendemain à Raw, il gagne contre The Miz par disqualification et conserve son titre après que celui-ci l'a frappé avec la ceinture. Il affronte The Miz à Over The Limit dans un I Quit Match, (même stipulation que contre Batista l'année précédente), où The Miz gagne en lançant un enregistrement sonore de Cena disant I Quit, mais lorsque l'arbitre découvre la supercherie, il fait recommencer le match. Finalement, Cena conserve son titre après avoir porté son STF . À Capitol Punishment, il conserve son titre face à R-Truth grâce à l'intervention d'un enfant du public que R-Truth avait pris à parti. Il affrontera CM Punk à Money in the Bank (2011) pour le titre et devra obligatoirement le garder sinon il sera renvoyé de la WWE pour avoir causé la disparition du titre, CM Punk voulant partir avec la ceinture à la fin de son contrat le même jour. Il perd contre CM Punk à Money in the Bank (2011) pour le WWE Championship à cause d'une malencontreuse intervention de Vince McMahon et devait être normalement renvoyé de la WWE, mais le lendemain à Raw, Vince McMahon est destitué de ses fonctions, remplacé par Triple H. Cena reste donc à la WWE. La semaine suivante à Raw, il bat Rey Mysterio et remporte pour la 9ème fois le Championnat de la WWE. Il devient au passage le catcheur ayant remporté le plus de fois ce titre. Ce même soir, CM Punk revient en interrompant sa victoire, et brandit alors devant lui le titre de la WWE qu'il a remporté à Money In The Bank (chacun des deux catcheurs ont alors à leur taille un titre de la WWE).

 

  • Prises de finition

    • Attitude Adjustment  (anciennement F-U) aussi baptiser double A ou AA.

    • STF (anciennement STF-U)

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire