Triple H

Triple H

 

 

Paul Michael Levesque né le 27 juillet 1969 à Nashua dans le New Hampshire est un catcheur professionnel américain, mieux connu sous le pseudonyme de Triple H (ou HHH), une abréviation de son ancien nom Hunter Hearst Helmsley. Il est employé à la World Wrestling Entertainment dans la division RAW.

Il a été entraîné par la grande et terrible légende du catch Wladek "Killer" Kowalski qui figure dans le WWE Hall of Fame. Il est le mari de Stephanie McMahon-Levesque, le beau-frère de Shane McMahon et le gendre de Vince McMahon et Linda McMahon. Il vit actuellement avec sa femme Stephanie à Greenwich dans le Connecticut.

Il a été le tout premier Champion du monde poids-lourds de la WWE et a possédé le titre 5 fois, et est également le recordman du plus grand nombre de possessions du Championnat de la WWE qu'il a possédé 8 fois, soit un total de 13 titres mondiaux au cours de sa carrière. Il est également un triple champion du monde par équipe :2 fois Champion du monde par équipe de la WWE et 1 fois Champion par équipe de la WWE et a été 5 fois Champion intercontinental de la WWE. Il est aussi le King of the Ring 1997 et le vainqueur du Royal Rumble 2002.

 

 

   A la WCW :

En janvier 1994, HHH signe pour une année de contrat avec la World Championship Wrestling. Au cours de son premier match télévisé, il combattit comme Heel et battit Brian Armstrong. Il continua à utiliser le nom de Terra Ryzing jusqu'à l'été 1994 puis il fut renommé Jean-Paul Lévesque. Ce gimmick correspond aux origines françaises de son nom et on lui demanda de parler avec un accent français alors qu'il ne savait pas parler français. Pendant cette période, il commença à utiliser sa prise de finition, le Pedigree.

Lévesque eut une courte rivalité avec Alex Wright qui culmina à Starrcade 1994. Entre la fin de l'année 1994 et le début de l'année 1995, Lévesque joua en équipe pendant une brève période avec Lord Steven Regal, lequel jouait un aristocrate britannique, personnage proche de celui de Lévesque qui jouait un aristocrate français. L'équipe dura peu de temps car Levesque rejoignit la World Wrestling Federation (WWF) en janvier 1995 après que la WCW refusa de le lancer dans une carrière solo à sa demande.

   A la WWF :

Le 30 avril 1995 Triple H entre à la World Wrestling Federation (future WWE). Il arrive sous le nom de Hunter Hearst Helmsley. Personnage sortant de l'aristocratie française. Il a une rivalité avec Henry Goldwins.

 

 

         Son parcours :

 

   DX :

 

Plus tard HHH sera l'un des membre de la D-Generation X qui sera, en plus de HHH, initialement composée de Shawn Michaels, Chyna et Rick Rude. La D-Generation X va innover surtout par le langage grossier et les allusions sexuelles que ses membres vont adopter. Cela tranche avec l'orientation familiale que suivait traditionnellement la WWE. Il s'agissait en fait d'un changement de direction de l'équipe créative afin de faire face à la concurrence de la WCW. De nombreuses querelles vont opposer la Hart Foundation à la D-Generation X.

Au Royal Rumble 1999, il arrive vingt-troisième mais se fait éliminer par Stone Cold Steve Austin. Au WWF St Valentine's Day Massacre, il perd avec X-Pac un match en équipe face à Kane et Chyna. À WrestleMania XV il gagne face à Kane par disqualification après que Chyna se soit retournée contre lui. Au Backlash 1999, il bat X-Pac. Au WWF Over the Edge, il perd face à The Rock. Au Fully Loaded 1999, The Game défait The Rock dans un Straps Match. Au SummerSlam 1999, il ne remporte pas le WWF Championship dans un Triple Threat Match contre le champion Mankind et Stone Cold Steve Austin.

Lors d'Unforgiven, il remporte le titre vacant de WWF Championship dans un Six-Pack challenge. À Rebellion, il conserve son titre face à The Rock dans un Steel Cage Match. À No Mercy, il bat Stone Cold Steve Austin dans un Anythings Goes Match. Au Survivor Series 1999, il perd son titre au profit du Big Show dans un Triple Threat Match avec The Rock. À Armageddon, il bat Vince McMahon dans un No Holds Barred Match grâce à Stephanie McMahon qui s'est retournée contre son père.

 

   McMahon-Helmsley Faction :

 

Au Royal Rumble 2000, il défait Cactus Jack dans un Street Fight et conserve le WWF Championship. À No Way Out, il bat Shawn Michaels dans un Hell in a Cell match et conserve le titre de la WWF. À WrestleMania 2000, il conserve le WWF Championship dans un Fatal Four Way Elimination match. Il garde son titre à Backlash contre The Rock avec Shane McMahon comme arbitre spécial de ce match. À Insurrextion 2000, il perd son match face à The Rock et face à Shane McMahon dans un Triple Threat Match. À Judgment Day 2000, il fait face une nouvelle fois à The Rock dans un Iron Man Match de 60 minutes. The Undertaker aide The Rock en attaquant Triple H et l'arbitre Shawn Michaels attribue un point supplémentaire à Triple H ce qui le fait finalement gagner. Triple H récupère le WWF Championship. Au King of the Ring 2000, Triple H perd en équipe avec Vince McMahon et Shane McMahon contre Kane, Shawn Michaels et The Undertaker. À Fully Loaded, Triple H bat Chris Jericho dans un Last Man Standing Match. Au SummerSlam 2000, il perd dans un Triple Threat Match contre Kurt Angle et The Rock qui conserve le WWF Championship. À Unforgiven, il bat Kurt Angle dans un No Disqualification Match avec Mick Foley comme arbitre spécial. À No Mercy il bat Chris Benoit. Au Survivor Series 2000, il affronte Edge dans un No Disqualification Match, le match est déclaré nul. À Armageddon 2000, il perd un Armaggedon Hell in a cell match pour tenter de récupérer le WWF Championship mais Kurt Angle conserve finalement son titre.

Au Royal Rumble 2001, il perd contre Kurt Angle pour le WWF Championship. À No Way Out 2001, il bat Stone Cold Steve Austin dans un 3 Stages of Hell Match. À WrestleMania X-Seven il perd contre Undertaker À Raw, il bat Chris Jericho et gagne son troisième titre de champion intercontinental. À Backlash 2001, il fait équipe avec le champion de la WWF Stone Cold Steve Austin et ils remportent le WWE World Tag Team Championship détenu par Kane et The Undertaker. À Insurrextion 2001, ils perdent leur match handicap face à The Undertaker où le titre de la WWF était en jeu. À Judgment Day, il perd son titre Intercontinental contre Kane dans un Chain match. À Raw, Steve Austin et lui perdent leur titre de champion par équipe face à Chris Jericho et Chris Benoit.

Blessé au quadriceps gauche, il doit s'arrêter de lutter pendant plusieurs mois.

 

   Son retour de blessure :

 

Il retourne à RAW en janvier 2002 et remporte le Royal Rumble 2002, ce qui lui donne une chance pour le WWF Undisputed Championship à WrestleMania XVIII. Lors de WrestleMania XVIII, il bat Chris Jericho, le détenteur du titre de la WWE, pour gagner la ceinture. Mais à Backlash 2002, Triple H perd le titre face à Hulk Hogan à cause d'une intervention de l'Undertaker puis devient catcheur de SmackDown!. La rivalité entre Triple H et Chris Jericho se termine à Judgment Day 2002 par une victoire de Triple H dans un Hell in a Cell.

Triple H est drafté à Raw à cause de son ancien ami et coéquipier de la D-Generation X, Shawn Michaels. Puis ils se rencontrent à SummerSlam 2002 dans un Street Fight match où Michaels triomphe sur Triple H.

Le 2 septembre 2002, la WWE ne reconnaît qu'un seul champion à RAW et SmackDown!. Aussi, après SummerSlam 2002, le champion Brock Lesnar part à SmackDown! avec le championnat et RAW n'a pas de champion. Eric Bischoff, attribuera alors à Triple H le World Heavyweight Championship, un nouveau titre mondial. Il réussit ses défenses de titre contre Ric Flair, Rob Van Dam et Kane, mais perd sa ceinture au profit de Shawn Michaels dans le tout premier Elimination Chamber aux Survivor Series 2002. Il regagne le titre un mois après dans un Three Stages of Hell match à Armageddon 2002 en battant Shawn Michaels.

 

   

Evolution :

 

En janvier 2003, il forme Evolution avec Randy Orton, Ric Flair et Batista. Au Backlash 2003, lui, Chris Jericho et Ric Flair battent Kevin Nash, et booker T dans un Six Man Tag team match. Triple H conserve successivement son titre en perdant contre Scott Steiner à Royal Rumble 2003 (par disqualification) mais bat Steiner au No Way Out 2003. Triple H gagne un match à la WrestleMania XIX contre un nouveau challenger, Booker T.

Le prochain adversaire du champion est Kevin Nash. Triple H le bat à plusieurs reprises, au Insurrextion 2003 dans un Street Fight et dans un Hell in a Cell. Lors d'un Championship vs. Mask match à Raw, Triple H gagne contre Kane grâce aux interventions de ses équipiers, ce qui oblige Kane à retirer son masque. Triple H perd sa ceinture au profit de Goldberg à Unforgiven 2003 et reprend finalement le championnat à Armageddon 2003 en triomphant de Goldberg et Kevin Nash dans un No Disqualification Triple Threat match grâce aux interventions de ses coéquipiers. Après Armageddon, le clan domine alors le show Raw, après que tous les membres du clan eurent remporté tous les titres de Raw à Armageddon 2003: Triple H bat Goldberg pour gagner le World Heavyweight Championship, Randy Orton bat Rob Van Dam pour gagner l'Intercontinental Championship puis Ric Flair et Batista battent Les Dudley Boyz pour gagner le World Tag Team Championship.

Au Royal Rumble 2004, Triple H et Shawn Michaels se retrouvent dans un Last Man Standing match pour le titre mondial. Les deux hommes ne répondent pas au décompte de 10 de l'arbitre, Triple H conserve le World Heavyweight Championship. Triple H perd le World Heavyweight Championship à WrestleMania XX dans un Triple Threat match face à Shawn Michaels et Chris Benoit. Les trois hommes se retrouvent au Backlash 2004, pour le titre, dans un Triple Threat match, mais le canadien conserve sa ceinture. Il participe ensuite à une Battle Royal pour déterminer l'adversaire de Chris Benoit au Bad Blood 2004. Il finit dans les deux derniers avec Kane mais Michaels se venge en intervenant pour éliminer son ancien équipier. Triple H bat Michaels au Bad Blood 2004 dans un Hell in a Cell. Triple H demande ensuite un match contre Chris Benoit à Vengeance 2004 et ce match lui est accordé. Il va ensuite se servir de Eugene pour faciliter sa victoire pour le titre. Lors de son match, Eugene frappe accidentellement Triple H avec une chaise, ce qui permet au canadien de remporter le match. En colère contre Eugene, Triple H le défait à Summerslam 2004. Alors même que son coéquipier Randy Orton réussit à battre Chris Benoit, obtenant ainsi la ceinture, Triple H, Ric Flair et Batista sont alors sortis de l'Evolution ce qui déclencha le passage de Randy Orton de heel à face. Au Unforgiven 2004, il reprend le titre en battant Randy Orton. Le 22 mars Triple H eut un match pour le titre de la WWE contre Eddie Guerrero, cela a alors donné un RAW vs Smackdown , le match est remporté par Eddie. Après le match les catcheurs de Raw et de Smackdown interviennent et se battent entre eux. Le 29 novembre 2004 à Raw, il défend le titre dans un Triple Threat match contre Chris Benoit et Chris Jerricho, mais le match est très controversé et le titre est déclaré vacant.

Le championnat est ensuite remis en jeu à la New Year's Revolution 2005 dans un Elimination Chamber. Triple H gagnera et entamera son 10ème règne. Mais un nouvel évènement va perturber le champion du monde, son coéquipier Batista décide de lui tourner le dos. Triple H est battu par Batista à WrestleMania 21. Triple H tente de récupérer le championnat, mais il perd deux occasions à Backlash 2005 dans un match normal et à la Vengeance 2005 dans un Hell in a Cell. Avant l'édition de Vengeance 2005, Triple H bat Batista dans un match par équipe. Triple H revient à Raw le 3 octobre 2005 dans un WWE Homecoming, toujours heel. Il fait équipe avec Ric Flair contre Chris Masters et Carlito. Triple H et son coéquipier remportent le match, mais à la fin du match, Triple H tourne le dos à Ric Flair : il lui assène un coup de sledgehammer, ce qui entraîne une rivalité entre Ric Flair et Triple H. Les deux hommes se rencontrent à Taboo Tuesday 2005 pour le WWE Intercontinental Championship (Ric Flair étant alors champion intercontinental) dans un Steel Cage match dont Ric Flair sort vainqueur. Puis Ric Flair perd aux Survivor Series 2005 dans un Last Man Standing match face à Triple H. Ce No-Title match signera la fin de la rivalité entre les deux hommes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire